Carburants biogènes
Carburants biogènes pour moteurs DEUTZ

Un élément important pour la réduction des émissions de dioxyde de carbone et l'économie des ressources fossiles est la substitution des carburants à base d'huiles minérales par des carburants biologiques. Les carburants provenant de matières primaires biologiques renouvelables et durables permettent un cycle CO2 pour l'essentiel fermé, car les plantes à partir desquelles le carburant biologique est produit absorbent pour croître le CO2 de l'air, ceci permettant de compenser en grande partie les émissions de CO2 des carburants biologiques brûlés dans le moteur. Dans le protocole de Kyoto (1997), la plupart des pays industrialisés de la communauté internationale se sont engagés juridiquement à réduire d'au moins cinq pour cent, comparativement au niveau de 2011, leurs émissions de gaz générateur d'effet de serre jusqu'à 2012. La directive européenne relative aux carburants biologiques 2003/30/CE stipule en outre que tous les carburants utilisés dans la circulation doivent présenter une nette proportion de carburants biologiques. La commission européenne prévoit, avant 2020, le remplacement par des carburants biogènes de 10 % des carburants conventionnels utilisés dans toute l'Europe. L'essentiel ici est un bilan énergétique et écologique positif, la plus haute efficacité d’utilisation de surface possible et une production durable, ainsi qu'un potentiel de réduction de CO2 minimum.

Les prix en hausse des carburants fossiles, ainsi que les avantages fiscaux, favorisent une demande croissante en carburants biologiques dans l'Union européenne. En Allemagne, Europe, mais aussi dans de nombreux pays non européens comme les Etats-Unis, le Mexique, le Brésil, l'Argentine, la Malaisie et l'Indonésie, on utilise actuellement surtout le biogazole comme mélange gazole/biogazole, mais aussi en partie des carburants non mixtes. Il existe en outre des marchés pour les carburants à base d'huile végétale, produits de façon durable.

Tous les moteurs DEUTZ sont bien entendu compatibles avec les gazoles/biogazoles selon EN 590 (jusqu'à 7 %) resp. ASTM D 975 (jusqu'à 5 %) autorisés en Europe et aux Etats-Unis. Il existe en outre un grand nombre d'autorisations pour des proportions de mélange plus élevées et pour les carburants non mixtes selon EN 14214. Avec le développement du DEUTZ Natural Fuel Engine®, le premier moteur diesel industriel de série à fonctionner exclusivement à 100 % à l'huile de colza, DEUTZ souligne sa position de leader dans le secteur des carburants biogènes et soutient directement ainsi la commercialisation et la vente de carburants biologiques à fin de contribution au remplacement accru dans le futur des carburants fossiles par des carburants renouvelables et par conséquent à la réduction de l'effet de serre.