Technologies
Les défis sont notre motivation.

Un défi majeur auquel sont confrontés les constructeurs de moteurs diesel est l'application des lois relatives aux émissions de gaz d'échappement. Depuis 1996 ont été édictées en Europe et aux Etats-Unis des prescriptions visant à réduire systématiquement les concentrations de substances nocives dans les gaz d'échappement de moteurs diesel.

Les substances polluant l'atmosphère, dues à la combustion de carburants fossiles, sont responsables d'un grand nombre d'effets négatifs sur la santé et sur l'environnement, tels par exemple la pluie acide, le smog et l'effet de serre qui sont associés au réchauffement climatique global et à une affection des voies respiratoires.

Les gaz d'échappement de moteurs diesel se composent essentiellement de NOX, CO, HC, particules, CO2 et eau

NOx : Oxyde d'azote : un mélange de monoxyde d'azote (NO) et de dioxyde d'azote (NO2), contribuant à l'apparition de smog et influant grandement sur la formation de pluie acide quand des carburants à forte teneur en soufre sont utilisés.

CO : Monoxyde de carbone : insipide, incolore, inodore et toxique, il provient d'un combustion à haute température ou d'une présence insuffisante d'oxygène lors de la combustion.

HC : Hydrocarbures : ils résultent d'une combustion incomplète et sont des substances polluantes se présentant sous des formes diverses.

PM : Les émissions de particules font partie des émissions complexes produites par les moteurs diesel. Les composants principaux en sont les particules provenant de l'abrasion des pièces métalliques du moteur, le carbone (suie) et les hydrocarbures du carburant et de l'huile de lubrification, ainsi que les acides sulfuriques aqueux émanant du soufre contenu dans le carburant. Des particules métalliques y apparaissent également, en moindres proportions.

CO2 : Dioxyde de carbone : connu sous le nom de gaz générateur d'effet de serre. Les valeurs d'émissions de CO2 des moteurs diesel sont inférieures à celles des moteurs à essence.

Le thème de la limitation et de la réduction des émissions de gaz d'échappement est extrêmement complexe. Pour respecter les valeurs d'émissions autorisées, des mesures de plus en plus radicales sont nécessaires dans le domaine de la conception de moteur, des techniques d'injection, de combustion et de suralimentation ; la mise en œuvre de méthodes de recyclage des gaz d'échappement l'est également

Après la mise en œuvre avec succès des premières mesures de réduction des émissions en Europe et aux Etats-Unis, notre attention est actuellement concentrée sur le niveau de gaz d'échappement (niveau UE IV, EPA Tier 4final) à venir également en Europe et aux Etats-Unis. Jusqu'à présent, ceci représente le plus gros défi à relever par les constructeurs de moteurs et va amener l'application de nouveaux modules technologiques.

La philosophie fondamentale de DEUTZ est la suivante : modifications techniques de la conception de moteurs et leur mise en œuvre, quelle qu'en soit la complexité, quand cela est nécessaire pour le respect des exigences du législateur et de la clientèle. Nous n'oublions pas non plus la rentabilité et la fiabilité du moteur diesel.

Législation relative aux émissions de gaz d'échappement


partikelemi_en.jpg